VARSOVIE, Pologne, 18 octobre 2020 /PRNewswire/ — L’investissement dans les infrastructures est une priorité majeure pour les pays d’Europe centrale, orientale et méridionale afin d’accélérer la convergence des niveaux de vie vers le niveau des pays européens les plus développés, ceux de l’Europe des Quinze – selon le rapport du FMI publié le 28 septembre 2020. Le FMI souligne que le fonds d’investissement pour l’Initiative des trois mers (ITM) est une initiative qui « vise à répondre aux besoins en infrastructure des pays d’Europe centrale, orientale et méridionale ».

Le rapport estime que pour combler 50 % de l’écart en matière d’infrastructure jusqu’en 2030, un investissement annuel de 3 à 8 % du PIB serait nécessaire. L’attraction d’investisseurs privés devrait constituer une étape importante pour relever ce défi ambitieux.

Pour mobiliser les investisseurs, la banque nationale de développement polonaise, la Bank Gospodarstwa Krajowego (BGK), a pris l’initiative de créer le fonds d’investissement de l’Initiative des trois mers (ITM). Dans le rapport, le FMI mentionne le fonds d’investissement pour l’Initiative des trois mers comme « l’une des nombreuses initiatives visant à répondre aux besoins en infrastructures des pays d’Europe centrale, orientale et méridionale ».

« Le fonds d’investissement pour l’Initiative des trois mers est la dimension économique de l’Initiative des trois mers. Ce fonds est l’entreprise financière la plus importante en Europe centrale et orientale. Nous avons fixé un objectif clair pour le fonds : être un soutien financier pour les investissements en infrastructures dans la région. Les économies étant aux prises avec les effets de la pandémie de COVID-19, ce soutien est, de nos jours, particulièrement important. L’initiateur et cofondateur du fonds est la banque de développement polonaise BGK. Nous avons créé le fonds avec nos partenaires de la banque de développement roumaine EximBank », déclare Beata Daszyńska-Muzyczka, présidente du conseil de surveillance de l’ITM et présidente de BGK.

Le principal objectif du fonds d’investissement de l’Initiative des trois mers est d’investir dans les transports, l’énergie et les infrastructures numériques le long de l’axe nord-sud dans les pays des trois mers, et de combler les écarts de développement régional dans l’Union européenne. Le fonds est une initiative commerciale axée sur le marché qui proposera un investissement diversifié et un rendement attrayant.

L’équipe du FMI affirme également que, s’ils sont bien faits, les investissements dans les infrastructures pourraient générer des dividendes importants dans la région. Des investissements publics plus importants et de meilleure qualité peuvent contribuer à réparer les dégâts économiques causés par la pandémie, à accroître l’éventuelle production et à accélérer la convergence des revenus avec l’Europe des Quinze.

« En cette période de ralentissement économique, les avantages liés à ces investissements pourraient être encore plus importants. Nous estimons que pour chaque pourcentage du PIB consacré à l’infrastructure, la production pourrait augmenter de 0,5 à 0,75 % à court terme et de 2 à 2,5 % à long terme », peut-on lire dans le rapport.

Pour consulter le rapport complet du FMI, reportez-vous au lien ci-après : https://www.imf.org/en/News/Articles/2020/09/24/na092820-central-eastern-southeastern-europe-after-covid-19-securing-recovery-wise-public-investment

Pour consulter le site Web de l’ITM, reportez-vous au lien ci-après : https://3siif.eu/

Contact avec le bureau de presse de BGK :
Bank Gospodarstwa Krajowego
Anna Czyż, tél. : +48609220208, [email protected]

SOURCE Bank Gospodarstwa Krajowego (BGK)