Parmi les associés cooptés par Wilson Sonsini figurent une personne non binaire, huit femmes et 14 hommes issus des diverses pratiques du cabinet, notamment celles de l’entreprise, des litiges, de la propriété intellectuelle, des règlements, et des opérations technologiques.

La promotion 2022 des 23 associés représente le plus grand groupe coopté depuis 1999.

PALO ALTO, Californie, 9 décembre 2021 /PRNewswire/ — Wilson Sonsini Goodrich & Rosati, le premier fournisseur mondial de services juridiques aux entreprises de technologie, de sciences de la vie et de croissance, a annoncé aujourd’hui que le cabinet a élu 23 nouveaux associés parmi ses avocats. Les promotions entreront en vigueur au 1er février 2022.

« Notre promotion d’associés élus reflète la vitalité des activités de nos clients, mais aussi la force de notre cabinet ainsi que la diversité et le talent de nos pratiques et de nos bureaux, a déclaré Doug Clark, associé directeur de Wilson Sonsini. Chacun de ces associés élus incarne nos valeurs et fait preuve d’excellence à bien des égards, notamment en matière de service à la clientèle, de collaboration, de leadership, de mentorat et d’innovation. Nous sommes très fiers de promouvoir ces professionnels exceptionnels et nous réjouissons à l’idée de les accueillir en tant que nouveaux associés. »

Les associés élus 2022 sont :

Lance Brady, Entreprises. Basé à Palo Alto, Lance Brady se concentre sur la représentation des entreprises publiques et privées des sciences de la vie et de la technologie à toutes les étapes de leur croissance. Il conseille des clients sur un large éventail d’opérations et de questions d’entreprise, y compris la formation et structuration initiales d’une entité, le financement par actions et par emprunt, les fusions et acquisitions, les offres publiques, les spin-outs, la gouvernance d’entreprise, la conformité aux règles de la SEC et les exigences en matière de divulgation des sociétés ouvertes. M. Brady possède également une vaste expérience en matière de représentation des sociétés de capital risque et d’autres investisseurs institutionnels dans le cadre d’opérations de financement. Il détient un J.D. de la Faculté de droit de l’Université de Californie du Sud.

Laura De Boel, Confidentialité et cybersécurité. Basée à Bruxelles, Laura De Boel se concentre sur tous les aspects du droit européen de la protection des données, y compris les violations de données, les transferts internationaux de données et le profilage en ligne. Elle détient une vaste expérience en matière de conseils sur la conformité aux règles paneuropéennes de protection des données dans divers secteurs. En outre, elle soutient les clients dans leurs relations avec les autorités de protection des données et de la vie privée, telles que l’Autorité belge de protection des données. Mme De Boel possède un J.D. de l’Université d’Anvers (Belgique) et de l’Université René Descartes de Paris (France), ainsi qu’un LL.M. de l’Université de Bruxelles.

Carlos W. Ellerbe, Entreprises. Basé à San Francisco, Carlos Ellerbe a représenté plus de 100 investisseurs et entreprises de technologie dans le cadre d’opérations telles que la formation et la structuration d’entités, la formation de capital (financement par capital risque et offres publiques), les licences, les fusions et acquisitions ainsi que diverses opérations technologiques. Il possède une vaste expérience à titre de conseiller auprès d’administrateurs et de dirigeants sur la gouvernance d’entreprise et l’obligation fiduciaire. Avant d’exercer le droit, M. Ellerbe, expert-comptable agréé, a travaillé pendant près de sept ans chez KPMG à titre de consultant et de vérificateur. Il a reçu son J.D. à la Faculté de droit de l’Université George Washington.

Shannon E. German, Litiges. Basée à Wilmington, au Delaware, Shannon German se spécialise dans les litiges et les conseils en matière de gouvernance d’entreprise, les obligations fiduciaires des entreprises et la représentation des sociétés, de leurs dirigeants et de leurs administrateurs devant la Cour de la chancellerie du Delaware dans le cadre des actions collectives des actionnaires, des actions dérivées et des litiges commerciaux complexes. Elle représente également ses clients en appel devant la Cour suprême du Delaware. En outre, elle représente ses clients devant la Cour supérieure du Delaware relativement aux différends commerciaux complexes, et devant la Cour de district du Delaware et la Cour d’appel du troisième circuit des États-Unis dans le cadre de litiges en valeurs mobilières. Mme German a reçu son J.D. à la Faculté de droit de l’Université de Georgetown.

James Griffin-Stanco, Entreprises. Basé à Wilmington, Delaware, James Griffin-Stanco pratique le droit du Delaware des sociétés et de la gouvernance d’entreprise. Il conseille les clients à toutes les étapes du cycle de vie d’une entreprise, notamment sur les obligations fiduciaires, la formation d’entités, le financement par capital risque, les offres publiques, les fusions et acquisitions et les exigences législatives. Il représente également des comités spéciaux de conseils d’administration dans les fusions, les enquêtes internes et d’autres types d’opérations, et fournit des conseils aux entreprises dans le cadre de litiges et d’évaluations. M. Griffin-Stanco détient un J.D. de la Faculté de droit de l’Université de Georgetown.

Michelle Yost Hale, Antitrust et concurrence. Basée à Washington, D.C., Michelle Hale représente les entreprises faisant l’objet d’enquêtes antitrust par le gouvernement, notamment les enquêtes qui portent sur les fusions et acquisitions et les enquêtes antitrust civiles. Elle agit régulièrement devant la Federal Trade Commission (FTC) et le département de la Justice des États-Unis. En outre, Mme Hale fournit des conseils sur les questions d’antitrust pour un large éventail d’opérations commerciales, y compris les coentreprises, les collaborations, la tarification et la distribution. Auparavant, elle était avocate principale de la division Mergers IV de la FTC et conseillère juridique auprès de deux directeurs du Bureau of Competition. Mme Hale détient un J.D. de la Faculté de droit de l’Université Howard.

Jackie Hamilton, Mergers & Acquisitions. Jackie Hamilton possède une vaste expérience des opérations, ayant représenté des clients dans le cadre de fusions publiques et privées, d’achats d’actions, d’acquisitions d’actifs, d’appels d’offres et d’offres d’échange, d’opérations relatives aux SAVS et d’autres opérations stratégiques d’entreprise. De plus, elle a conseillé des sociétés privées et publiques sur des questions générales relatives à la gouvernance et la divulgation. Mme Hamilton travaille actuellement virtuellement depuis la Pennsylvanie. Elle a entamé les démarches pour être admise à New York et une fois ce processus terminé, elle travaillera au bureau new-yorkais du cabinet. Mme Hamilton a obtenu son J.D. à la Faculté de droit de l’Université de Pennsylvanie.

Ingo Hardt, Brevets et innovations. Basé à San Diego, Ingo Hardt, Ph. D., se concentre sur la préparation et la poursuite des demandes de brevets dans les domaines de la chimie, des produits pharmaceutiques et de la biotechnologie. En outre, il soumet les brevets à des contrôles de diligence raisonnable dans le cadre d’opérations. Avant de faire des études de droit, M. Hardt a travaillé pendant 10 ans en tant que chimiste dans le domaine du développement de médicaments, principalement chez Pfizer. Il est devenu agent de brevets agréé en 2003. Auteur ou coauteur de 20 articles scientifiques évalués par des pairs, il est aussi co-inventeur de deux brevets délivrés aux États-Unis. M. Hardt a reçu son J.D. à la Faculté de droit de l’Université de San Diego.

Norm Hovijitra, Opérations technologiques. Travaillant virtuellement depuis Hawaï, Norm Hovijitra conseille les entreprises des sciences de la vie sur les questions juridiques et commerciales liées au développement, à la fabrication et à la commercialisation de leurs produits et technologies, y compris les questions relatives à la stratégie de propriété intellectuelle et aux brevets. Il se consacre à représenter les entreprises privées et publiques dans le cadre d’ententes complexes de partenariat et d’octroi de licences, de fusions et d’acquisitions, de spin-outs, ainsi que d’accords de recherche et de développement, de fabrication, d’approvisionnement et de distribution. Il a obtenu son J.D. à la Faculté de droit de Stanford.

Remi P. Korenblit, Fusions et acquisitions. Basé à Seattle, Remi Korenblit se concentre sur les fusions et acquisitions, la gouvernance d’entreprise et d’autres questions liées au droit des sociétés et des valeurs mobilières. Travaillant auprès de sociétés publiques et privées, il possède une expérience opérationnelle dans le domaine des fusions de sociétés américaines et des fusions transfrontalières, des regroupements d’entreprises, des achats d’actifs et d’actions, des opérations liées aux SAVS, des cessions, des opérations d’exclusion et de scission, des opérations de financement, des coentreprises et d’autres opérations stratégiques. M. Korenblit conseille également ses clients sur les questions de gouvernance d’entreprise, de militantisme des actionnaires, de défense contre les offres publiques d’achat, de recapitalisations et de restructurations, ainsi que d’autres situations exceptionnelles. Il a reçu un J.D. de la faculté de droit de l’Université de Chicago.

Winfield Lau, Entreprises. Basé à Hong Kong, Winfield Lau se concentre sur le financement des entreprises, y compris les fusions et acquisitions, les introductions en bourse et les conseils généraux en matière de réglementation et de conformité. Il possède une vaste expérience de la représentation des entreprises en Chine, conseillant les clients à des étapes clés de leur développement, notamment les rondes de financement avant l’introduction en bourse, l’introduction en bourse, les offres subséquentes de titres de participation et de créance, les offres publiques d’achat et les privatisations, ainsi que dans le cadre de fusions et acquisitions de grande envergure. M. Lau a également travaillé avec des banques d’investissement de premier rang dans le cadre de dizaines d’opérations sur les marchés financiers. Il est le titulaire d’une licence de droit, d’un LL.B. et d’un diplôme de troisième cycle en droit de l’Université de Hong Kong.

Clark Y. Lin, Brevets et innovations. Basé à Boston, Clark Lin pratique le droit de la propriété intellectuelle. Il se concentre sur les poursuites de brevets, les conseils généraux en matière de propriété intellectuelle et les litiges relatifs à la propriété intellectuelle. Il a également participé à plus de 20 introductions en bourse d’entreprises de sciences de la vie. M. Lin représente des clients issus de l’industrie pharmaceutique, des sciences de la vie et de la biotechnologie, en mettant l’accent sur les entreprises qui développent des produits thérapeutiques, particulièrement dans le domaine de l’immunothérapie. Il a reçu son J.D. à l’Université de Washington.

Jordan McDonnel, Entreprises. Basé à Austin, Jordan McDonnel se concentre sur la représentation de sociétés technologiques et d’autres entreprises en croissance émergentes. Il conseille les sociétés et les conseils d’administration du début jusqu’à la fin du processus de constitution. Ayant établi une pratique nationale, M. McDonnel collabore avec des sociétés émergentes et représente plusieurs clients ayant une évaluation de niveau licorne dans le cadre d’opérations de financement de capital de risque et d’autres questions d’entreprise. Il détient un J.D. de la faculté de droit de Columbia.

Jennifer McGrew, Opérations technologiques. Basée à Austin, Jennifer McGrew se spécialise dans les opérations commerciales impliquant des clients issus d’industries alimentées par la technologie et consommatrices de technologie, avec un accent sur les opérations d’entreprise, les licences et les conseils. Elle travaille sur des questions de propriété intellectuelle pour des clients nationaux et étrangers, allant de start-ups aux entreprises privées et publiques matures, en passant par des investisseurs. Sa pratique couvre un large éventail d’activités liées à la commercialisation de la technologie et à l’acquisition de droits de propriété intellectuelle. Mme McGrew a reçu son J.D. à la Lewis & Clark Law School.

Scott McKinney, Opérations technologiques. Basé à Washington, D.C., Scott McKinney représente des innovateurs technologiques de toutes tailles dans le cadre d’opérations complexes, y compris le co-développement, les alliances stratégiques, les coentreprises, les licences SaaS, les licences libres et d’autres types d’ententes commerciales. Il représente aussi ses clients dans les opérations d’entreprises telles que les fusions et acquisitions, les introductions en bourse et les financements. Il conseille les entreprises dans divers secteurs émergents, notamment l’intelligence artificielle, la blockchain, la robotique, les véhicules autonomes, l’apprentissage automatique, le jeu électronique, la technologie financière et les contrats intelligents. M. McKinney a reçu son J.D. à la Faculté de droit de Columbia.

Jad Mills, Litiges. Basé à Seattle, Jad Mills se concentre sur les procédures devant la Commission de première instance et d’appel pour les brevets (PTAB) du Bureau américain des brevets et marques en vertu de l’America Invents Act. Il possède une expérience des affaires relevant de divers tribunaux de district fédéraux, de la PTAB, de l’International Trade Commission, de la Cour d’appel du circuit fédéral des États-Unis, des cours supérieures de la Californie et la Cour d’appel de la Californie. Il a représenté des clients issus de multiples industries axées sur la technologie, y compris celles des produits pharmaceutiques, des dispositifs médicaux, des semi-conducteurs et du pétrole et du gaz. M. Mills a reçu son J.D. à la faculté de droit de Harvard.

Julia L. Minitti, Brevets et innovations. Basée à Palo Alto, Julia Minitti, Ph. D., conseille des clients des industries biotechnologiques, chimiques et pharmaceutiques sur un large éventail de questions relatives à la propriété intellectuelle, y compris le développement et la gestion de portefeuilles de brevets, l’inscription dans l’Orange Book, la brevetabilité, la non violation de droits et la liberté d’action. Elle conseille également les clients dans le cadre de diverses opérations, telles que les offres publiques, les fusions et acquisitions, les licences et le financement par capital risque. Mme Minitti a reçu son J.D. à la Faculté de droit de l’Université de Santa Clara.

Mike Pestana, Entreprises. Basé à San Francisco, Mike Pestana se spécialise dans la représentation des start-ups et des investisseurs en capital risque. Il conseille les entreprises privées en phase de lancement et en phase de maturité à toutes les étapes de leur cycle de vie sur des questions comme le financement et les acquisitions. Il a mené les négociations de nombreux accords stratégiques ayant trait, notamment, au financement, aux opérations secondaires, aux appels d’offres, à la recapitalisation et aux fusions et acquisitions. M. Pestana a reçu son J.D. à la faculté de droit de l’Université du Michigan.

Catherine Riley Tzipori, Entreprises. Basée à New York, Catherine Riley Tzipori se spécialise dans les opérations liées aux entreprises et aux valeurs mobilières, travaillant notamment avec des clients issus des secteurs de la technologie, des sciences de la vie et de la santé. Elle représente des entreprises publiques et privées dans les domaines du financement, des fusions et acquisitions, des offres de titres et de titres de créance, de la formation d’entreprises complexes et d’autres opérations stratégiques. Elle possède une expérience en matière de représentation de banques d’affaires et de sociétés émettrices de premier rang dans le cadre d’offres publiques. En outre, Mme Riley Tzipori a conseillé des sociétés privées et publiques sur des questions générales de gouvernance et de divulgation. Elle a reçu son J.D. à la Faculté de droit de l’Université de New York.

Michael Rosati, Entreprises. Basé à Palo Alto, Michael Rosati se concentre sur les opérations de financement d’entreprise et sur les opérations de financement structuré, y compris les émissions de titres de créance et les opérations dérivées. Il possède une expertise particulière dans le domaine des obligations convertibles, des obligations à haut rendement, des dérivés sur actions et des opérations de placement privé d’actions. En outre, il représente les entreprises privées qui ont l’intention de s’inscrire à la Bourse ou d’entrer sur les marchés des capitaux. M. Rosati a reçu son J.D. à la Faculté de droit de l’Université de Santa Clara.

Dylan Savage, Litiges. Basée à San Francisco, Dylan Savage pratique en litige dans un large éventail de domaines, notamment les différends commerciaux, la gouvernance d’entreprise et les litiges relatifs aux valeurs mobilières. Elle possède une vaste expérience des procès et a travaillé sur une variété de cas complexes et de grande valeur à l’échelle nationale. Elle compte parmi ses clients des entreprises issues du secteur des médias, de la publicité, de l’immobilier, des logiciels, des semi-conducteurs, de la cybersécurité et de l’automobile. Mme Savage a reçu son J.D. à la Faculté de droit de l’Université de Georgetown.

Evan Seite, Litiges. Basé à Palo Alto, Seite se spécialise dans les litiges et les conseils relatifs aux valeurs mobilières, les contentieux commerciaux complexes et leur arbitrage, ainsi que les enquêtes gouvernementales et internes. Il représente fréquemment des sociétés, ainsi que leurs dirigeants et leurs administrateurs, dans le cadre de divers types de litiges, y compris les recours collectifs relatifs aux valeurs mobilières, les actions en justice initiées par les actionnaires, les litiges civils complexes, les affaires d’arbitrage et les litiges entre actionnaires. M. Seite a reçu son J.D. à la Faculté de droit de l’Université de l’Iowa.

Amanda Urquiza, Corporate. Basée à Palo Alto, Amanda Urquiza se spécialise dans le droit des sociétés et des valeurs mobilières, avec un accent sur la représentation des sociétés ouvertes, la gouvernance des sociétés et les offres publiques. Elle possède une vaste expérience à titre de conseillère, notamment auprès de sociétés ouvertes et de leur conseil d’administration. Avec un accent sur les sociétés de technologie et de sciences de la vie, elle conseille les clients sur la conformité aux lois fédérales sur les valeurs mobilières et sur la gouvernance d’entreprise. Mme Urquiza a reçu son J.D. à la Faculté de droit d’UC Berkeley.

À propos de Wilson Sonsini Goodrich & Rosati
Depuis plus de 60 ans, Wilson Sonsini offre des services et disciplines juridiques axés sur les principaux défis auxquels la direction et les conseils d’administration des entreprises sont confrontés. Le cabinet est reconnu à l’échelle nationale comme un fournisseur de premier plan pour les clients établis et en croissance cherchant un avocat-conseil qui les accompagne dans l’exécution d’opérations commerciales et technologiques. dans la gestion de la gouvernance et des questions touchant l’ensemble de l’entreprise, dans le développement et la protection de la propriété intellectuelle, dans l’exécution d’opérations liées à la propriété intellectuelle ; qui les représente dans les litiges contestés et qui les conseille sur les questions d’antitrust ou sur d’autres questions réglementaires. Avec des racines profondes dans la Silicon Valley, Wilson Sonsini a des bureaux à Austin ; Beijing ; Boston ; Bruxelles ; Hong Kong ; Londres ; Los Angeles ; New York ; Palo Alto ; San Diego ; San Francisco ; Seattle ; Shanghai ; Washington, D.C. ; et Wilmington, de l’État du Delaware. Pour obtenir plus d’informations, consultez le site Web www.wsgr.com.

Logo – https://mma.prnewswire.com/media/138117/wilson_sonsini_goodrich_and_rosati_logo.jpg

SOURCE Wilson Sonsini Goodrich & Rosati

Previous articleChristensen, Inc. adquiere a Yorkston Oil Co.
Next articleWilson Sonsini wählt 23 neue Partner